Tag | Les méchants 😈

31.10.17


Hello !

Ce n'est pas dans mes habitudes de publier un article un autre jour que le mercredi ou le week-end (mis à part pour les bilans du mois), mais comme c'est Halloween aujourd'hui, j'ai pensé que répondre au tag Les méchants de Pocket Jeunesse était idéal pour cette journée :) ! (Merci à Two girls and books pour la nomination ^^)

Êtes-vous prêts à rencontrer les méchants figurant sur ma liste ? C'est parti !


1. Le plus méchant de tous les méchants.
Même si je pense bien qu'il y a pire comme méchant (comme une certaine Commandante, par exemple), je ne peux pas m'empêcher de penser à Dolores Ombrage, dans Harry Potter et l'Ordre du Phénix. Ses ambitions ne valent pas celles de Voldemort, mais elle est prête à tout pour faire imposer sa loi, la plupart du temps, grâce à la cruauté.



2. Votre méchant préféré.
Etant une Potterhead, il me paraît tout à fait normal de nommer Voldemort dans la saga Harry Potter. Je ne l'apprécie pas forcément (en même temps, qui pourrait l'apprécier ?!) mais Harry Potter est une saga chère à mon cœur, ce qui implique également les personnages, gentils comme méchants.



3. Un livre où le méchant n'est pas celui qu'on croit.
Retour en arrière de quelques années avec Luke Castellan, dans la saga Percy Jackson, de Rick Riordan. S'il veut se montrer amical avec Percy lors de son arrivée à la Colonie des Sang-Mêlés, Luke va montrer sa véritable nature dans les chapitres suivants.



4. Un personnage méchant qui devient plus ou moins gentil (au fil du livre ou de la saga).
Est-ce que je manque d'originalité si je nomme Severus Rogue ? Sûrement, oui. Mais tant pis ^^. Severus est le parfait exemple pour cette question. Il a beau être détestable et méchant envers Harry et ses amis, ses raisons sont dévoilées petit à petit et on ne peut que l'apprécier après ça.



5. Un personnage gentil qui devient méchant (au fil du livre ou de la saga).
J'ai failli ne pas pouvoir répondre à cette question, ne trouvant aucun personnage qui pouvait correspondre. Et finalement, en me postant devant ma bibliothèque, j'ai eu un flash. Durant le troisième tome de Hunger Games : La Révolte, de Suzanne Collins, Peeta Mellark est méchant durant une certaine partie de l'histoire. Contre son gré, certes, mais méchant quand même. (Vous pouvez retrouver ma chronique en cliquant sur la couverture)


6. Un méchant dont le nom commence par P ou K ou J.
J'ai longtemps hésité entre Klaus Mikaelson ou Katherine Pierce, dans Journal d'un vampire, de L. J. Smith. Et après un débat avec moi-même, c'est Katherine qui l'a emporté. Il faut dire que c'est une sacrée p****** celle-là.



7. Un méchant avec des pouvoirs surnaturels.
Pour cette catégorie, j'en ai deux pour le prix d'un, car pour le coup, je pense aux jumeaux Dane dans le premier tome de Shades of Magic de V.E. Schwab : Athos et Astrid. Ils sont tout autant cruels, froids et maléfiques l'un que l'autre. (Pour lire ma chronique, cliquez sur la couverture)



8. Un méchant cruel.
Il s'agit de Flagg, magicien et conseiller du roi dans le royaume de Delain dans Les yeux du dragon, de Stephen King. Son seul but est de semer la terreur dans le royaume. Et croyez-moi, il s'y prend bien et sait instaurer la peur chez les habitants mais aussi chez le lecteur. (Pour lire ma chronique, cliquez sur la couverture du livre)



9. Un méchant qui a un lien de parenté avec le héros/l'héroïne.
Je pense tout de suite à Llyod ou l'Homme Masqué, qui est l'oncle paternel des jumeaux Alex et Conner, dans la saga Le Pays des Contes, de Chris Colfer.


10. Un livre avec plusieurs méchants.
Encore une fois, je cite Le Pays des Contes, de Chris Colfer, où tous les méchants des contes cités se retrouvent et travaillent ensemble pour obtenir le pouvoir.



11. Une série où les méchants changent à chaque tome.
Si je ne me trompe pas (car ça fait plusieurs années que je l'ai lue), les méchants sont différents dans chaque tome dans la saga Le Monde de Narnia, de C.S Lewis. Chaque tome se passe dans des années différentes, avec des personnages différents.



12. Un livre sans méchant.
Pour changer, je cite un livre dont nous n'entendons pas vraiment parler sur internet : Rosa Candida, de Audur Ava Ólafsdóttir. Une histoire toute douce que je vous conseille, car j'en garde un très bon souvenir.



13. Un roman où le méchant n'est pas humain.
La liste peut être longue, mais j'ai choisi de nommer Les Estres, présents dans la saga Miss Peregrine et les enfants particuliers, de Ransom Riggs. Une lecture idéale en cette pédiode. :)



14. Un livre dans lequel on a, au moins partiellement, le point de vue du méchant.
Joker ! 🃏 Malgré m'être postée devant ma bibliothèque, pendant un certain moment, à tenter de me souvenir si un livre pouvait correspondre, je n'ai rien trouvé.


C'est ici que se termine ce tag. Je ne nomine personne, mais libre à vous de le reprendre, si vous le souhaitez :).
On se retrouve demain pour le bilan du mois d'Octobre.


Happy Halloween ! 👻🎃

Eleanor, de Holly Black

25.10.17




274 pages

Genres : Conte, Jeunesse

Editions : Bayard

Année de parution : 2014

Prix : 13,90 €

Note : 





Synopsis

Zach, Poppy et Alice partagent une passion : les jeux de rôle avec des figurines. Ils ont inventé un monde à eux, peuplé de pirates, de cruelles sirènes, de voleurs et de trésors. Ce monde est dirigé par la Sublime Reine, incarnée par une inquiétante poupée de porcelaine qui trône derrière une vitrine chez Poppy et qui semble tout observer à travers ses paupières closes. Or, un jour, un incident pousse Zach à arrêter le jeu. La nuit suivante, la poupée se réveille et se confie à Poppy : elle a jadis été fabriquée avec les cendres d'une fillette nommée Eleanor, et elle exige d'être enterrée avec les siens, sinon les trois amis ne connaîtront jamais le repos...


Mon avis

Eleanor est un livre que j'ai trouvé par hasard dans un magasin de déstockage. La couverture m'avait interpellée et après avoir lu le synopsis, j'avais bien envie d'en savoir plus, même si la petite flippette que je suis n'a pas l'habitude de lire ce genre d'histoire.
Je m'étais mise dans l'idée de lire ce livre pendant la période d'Halloween, sans vraiment me fixer que je le lirai cette année, ni que je me constituerai une PAL pour l'événement Et finalement, le Pumpkin Autumn Challenge fut créé par Le Terrier de Guimause, et c'était l'occasion parfaite pour le lire. Inutile d'attendre plus longtemps.

Dans Eleanor, nous rencontrons trois pré-adolescents de douze ans : Alice, Poppy et Zach. Ils se connaissent depuis quelques années et adorent se retrouver pour jouer à des jeux de rôles avec des figurines. Ils inventent des histoires, des personnages et leur font vivre des aventures. C'est leur passion, leur secret rien qu'à eux qu'ils ne partagent avec personne d'autre.
Tout se passe bien pour eux jusqu'au jour où deux événements vont tout changer : Zach décide de ne plus jouer et la Sublime Reine, personnage important dans le jeu de rôle et poupée en porcelaine appartenant à la maman de Poppy, se réveille et confie à Poppy une mission.

J'ai trouvé que le début de l'histoire était intéressant et prometteur. Dès les premiers chapitres, Holly Black instaure un mystère et une ambiance inquiétante autour de la poupée, au point où j'ai réussi à avoir quelques frissons, à éprouver une sorte de méfiance, rien qu'en lisant des passages concernant la poupée.

Durant les premiers chapitres, l'histoire avance assez rapidement. Le contexte est rapidement mis en place et la situation de chaque personnage composant le trio est expliquée. Mais tout d'un coup, le rythme ralenti. Malgré leur quête et leurs découvertes, j'ai trouvé la seconde partie du livre ennuyante. Il y a des rebondissements mais rien qui ne redonne un rythme soutenu et du pep's à l'histoire.

Mais il n'y a pas que le rythme qui est le responsable de mon ennui, il y a aussi les personnages. Je ne les ai pas trouvé particulièrement attachants malgré le fait qu'ils soient bien développés, excepté le personnage d'Alice qui est souvent en retrait. De plus, chacun participe à la quête pour des raisons égoïstes qui, pour la plupart, vont être fondées. Mais j'ai trouvé que l'égoïsme de Poppy était plus frappant. Cela l'a même rendue agaçante à mes yeux. Ses raisons sont compréhensibles mais je n'ai pas aimé son comportement envers ses amis, notamment son chantage.

Sur fond de quête et d'aventure entre amis, Eleanor met l'amitié en valeur et évoque le moment important et difficile de l'adolescence : le passage de l'enfance à l'âge adulte. Malgré une belle morale à la fin, je n'ai pas réussi à apprécier cette lecture, destinée à des lecteurs jeunes. Une lecture trop jeunesse pour moi, apparemment. Cette première lecture du Pumpkin Autumn Challenge est  donc décevante pour moi.

Avez-vous déjà lu Eleanor ? Qu'en avez-vous pensé ?

Tag - Quels personnages de roman choisiriez-vous ?

18.10.17



Bonjour tout le monde !

Aujourd'hui, on se retrouve pour un tag Pocket Jeunesse (qui date un peu, je dois l'avouer), mais j'ai été taguée par Aurélie et Laure de Two girls and books (d'ailleurs merci aux filles ^^) alors je ne pouvais pas ne pas y répondre. (Certains des livres cités ont été chroniqués. Pour en savoir plus, vous pouvez cliquer sur les couvertures des livres)
Vous êtes prêts ? C'est parti !


1. Un personnage qui vous aiderait à survivre à l'apocalypse.
Difficile de ne pas penser à un personnage provenant d'une dystopie. Après tout, ces personnages s'y connaissent en apocalypse, ou du moins, à ce qui s'en approche. Et il me semble que Katniss Everdeen réussirait son rôle à merveille ! Elle sait se défendre, utiliser des armes et connaît les techniques de survie. Merci les Hunger Games !



2. Un personnage avec qui vous souhaiteriez vous retrouver sur une île déserte.
Comme pour la première question, je pense à un personnage de dystopie, mais cette fois-ci il s'agit de Quatre, de la saga Divergente, de Veronica Roth. Il a les mêmes connaissances que Katniss, mais je me vois bien sur une île déserte avec lui (surtout s'il a le même physique que dans le film, c'est à-dire celui de Theo James, hum hum ^^).



3. Un personnage qui serait votre meilleur ami pour affronter le lycée.
Luna Lovegood serait certainement ma meilleure amie au lycée. Nous avons des points communs comme le fait d'être un peu décalées par rapport aux autres comme par exemple, au niveau vestimentaire, ou encore d'être réservées.



4. Un personnage qui serait votre pire ennemi au lycée.
Stina Heks, de la saga Gardiens des Cités Perdues, de Shannon Messenger. Cette fille est détestable. Une vraie peste !



5. Un personnage qui serait votre allié dans les Hunger Games (mais à la fin, il n'y a bien qu'un vainqueur... enfin... vous savez...).
Je vais me répéter mais encore une fois, il s'agit de Katniss Everden. Elle est intelligente, douée et très forte. Ne pas l'avoir comme alliée serait une grosse erreur. Et puis... Vu son exploit à la fin du premier tome (je n'en dis pas plus afin de ne pas spoiler), j'ai des chances de finir vivante. ^^



6. Trois personnages avec qui vous partiriez en vacances (tous ensemble).
Pour vivre des vacances incroyables et riches en émotions, je partirai avec Will Traynor (Avant toi, Jojo Moyes) car il me pousserait à faire des choses incroyables. Il y aurait également Keefe Sencen (Gardiens des Cités Perdues, Shannon Messenger) pour son humour et Hermione Granger (Harry Potter, J.K. Rowling) pour ses connaissances sur l'histoire des lieux (pratique pour le tourisme !)

  



7. Une famille qui serait votre famille d'adoption.
J'hésite beaucoup entre les familles Weasley, Vacker et Ruewen (je ne suis absolument pas difficile). Trois familles où la bienveillance est très présente et où la force de la famille est également importante. De plus, elles vivent dans deux univers que j'adore. (Si l'une de ces familles lit cet article : s'il-vous-plaît, adoptez-moi !!)

 


8. Un personnage avec qui vous feriez du shopping.
Inutile de chercher pendant des heures ! Becky Bloomwood (L'accro du shopping, Sophie Kinsella) est le personnage idéal pour faire du shopping. Elle ne résiste à aucun vêtement ou accessoire et dépense sans compter.



9. Un personnage à qui vous laisseriez choisir la musique dans la voiture.
Quoi de mieux qu'un musicien pour choisir la musique ? Je pense bien évidemment à Adam de Si je reste et Là où j'irai, de Gayle Forman.



10. Un personnage qui vous prêterait ses livres.
Madeline (ou Maddy) de Everything, Everything de Nicola Yoon, a pour passion la lecture. Elle a une grande bibliothèque avec un certain nombre de livres. Ne sortant pas de chez elle, je pense que ça lui ferait très plaisir de prêter ses livres et d'en discuter avec quelqu'un. ^^



11. Un personnage qui vous initierait au combat.
Dans la saga Divergente, le combat est la spécialité des Audacieux. Alors pourquoi ne pas s'entraîner avec un Audacieux tel que Quatre ?



12. Un personnage qui vous cuisinerait un bon petit plat.
Pour manger un bon petit plat, je fais confiance à Molly Weasley. Certes, la magie est là pour l'aider, mais quand même ! Qui n'a jamais rêvé de manger un bon petit plat dans la cuisine du Terrier ?!



13. Un personnage avec qui vous échangeriez votre vie pour 24 heures.
Belle, de La Belle et la Bête de Madame de Villeneuve. Elle vit dans un château avec un prince, a une immense bibliothèque et elle est entourée de ses meilleurs amis. Que demander de plus ?



14. Un personnage avec qui vous accepteriez un rendez-vous galant.
Je ne pourrais pas résister à Will Traynor ! Il est doux, attentionné, charismatique et très drôle. Et maintenant que j'y pense, ça fonctionne aussi avec Keefe Sencen ! Raaaaaah... C'est difficile de choisir...

  


15. Un personnage qui vous aiderait à réviser vos cours pour un examen.
Qui est mieux placé à la part la meilleure élève de Poudlard : Hermione Granger ?... Vous voyez, vous ne connaissez pas d'autres réponses possibles. Etant très organisée et ayant beaucoup de connaissances, elle serait la mieux placée pour m'aider dans mes révisions. Et ce ne sont pas Harry et Ron qui diraient le contraire !


Pour ce tag, il n'y aura aucune nomination. Libre à vous de reprendre ce tag et de partager vos réponses avec moi, si vous le souhaitez. :)


Je vous souhaite de passer une bonne fin de semaine et on se retrouve dans une semaine pour une nouvelle chronique !

Gardiens des Cités Perdues - tome 2 : Exil, de Shannon Messenger

11.10.17



567 pages

Genres : Fantasy, Jeunesse

Editions : Lumen

Année de parution : 2015

Prix : 15 €

Note : 






Synopsis

Depuis qu'elle a quitté sa famille humaine pour aller vivre parmi les elfes et étudier à l'académie de Foxfire, Sophie n'a pas manqué d'attirer tous les regards sur elle... et son enlèvement n'a rien arrangé ! Le monde elfique, pour qui le mot « crime » était jusque-là quasi inconnu, est en émoi et la révolte gronde...

Pourtant, une découverte extraordinaire pourrait permettre de ramener le calme au sein des Cités Perdues. Sophie tombe en effet nez à nez avec une alicorne, une créature fabuleuse que les elfes croyaient disparue, symbole pour eux d'un nouvel espoir. Mais la jeune Télépathe, chargée de s'occuper de l'animal, va vite déchanter : déjà bien éprouvée par la reprise des cours imminente et les messages toujours plus énigmatiques du Cygne Noir, elle se retrouve en plus contrainte de prendre un risque immense pour protéger l'un de ses proches d'une mort certaine...


Mon avis

Au début de l'été dernier, je me lançais dans la saga Gardiens des Cités Perdues et quelle bonne surprise ! J'ai eu un énorme coup de cœur pour le premier tome. L'univers, les personnages, l'ambiance, l'écriture... Tout m'avait séduite et j'avais vraiment hâte de me plonger dans le second tome, d'autant plus que l'histoire ne me quittait pas. J'y pensais sans cesse.

Comme dans le premier tome, et dès les premières pages, le lecteur se retrouve de nouveau dans cet univers lumineux, magique et merveilleux. En débutant ma lecture, j'ai eu l'impression que je n'avais pas quitté l'univers et les personnages une seule seconde. Cependant, mémoire de poisson rouge oblige, j'ai eu quelques trous de mémoire concernant quelques événements qui s'étaient déroulés dans le premier tome, mais Shannon Messenger fait bien les choses. Dans ses pensées, Sophie revient sur certains événements, avec quelques explications et les conséquences de ces événements. Pratique pour rafraîchir la mémoire.

Sophie est toujours aussi fidèle à elle-même : gentille, intelligente, brave et dotée d'un courage à toute épreuve. Elle est également têtue et très protectrice envers ses proches (ce qui peut lui jouer des tours) : elle préfère agir en solitaire afin de ne pas mettre ses proches en danger. Malheureusement pour elle, elle est très bien entourée. Ses parents adoptifs et ses amis sont là pour veiller sur elle et ils ne la laissent jamais seule. Grâce à eux, elle apprend la valeur et la force de la famille et de l'amitié.
Grady et Edaline, ses parents adoptifs, sont adorables et touchants. Ils font tout leur possible pour offrir à Sophie une famille, ce qu'elle n'avait plus depuis plusieurs mois, ainsi qu'un foyer où elle peut s'épanouir en toute sécurité. Cela peut s'avérer être une épreuve pour eux car leur passé remonte toujours à la surface. Ils en souffrent mais essaient d'aller de l'avant pour Sophie.
Quant aux amis de Sophie, je ne peux m'empêcher de penser qu'elle a beaucoup de chance d'être aussi bien entourée. Dans le premier tome, c'est le personnage de Dex qui est mis en avant mais dans ce second tome, Keefe est très présent et il ne va pas hésiter à suivre Sophie dans une aventure périlleuse. Et je dois avouer que je commence à avoir une préférence pour Keefe. Il est très attachant et drôle. Il n'hésite pas à se servir de son humour pour détendre l'atmosphère, surtout dans une situation difficile.

Concernant l'intrigue, on avance petit à petit. Des réponses nous sont données tandis que de nouvelles questions apparaissent concernant, notamment, Sophie et son lien avec le Cygne Noir. C'est un tome énigmatique et je me laisse facilement prendre au jeu de l'enquête.

Shannon Messenger a réussi à écrire un deuxième tome à la hauteur du premier. Sa plume est addictive et immersive. Quel plaisir de lire une histoire où la magie, l'action, l'humour et les émotions sont réunies. Et que dire par rapport aux émotions ! J'ai été très touchée et affectée par un événement, au point d'en avoir les larmes aux yeux. Il n'y a pas à dire, Shannon Messenger sait transmettre des émotions à son lecteur et à le tenir en haleine. Exil est une suite digne ce nom et j'ai hâte de lire le troisième tome. :)


Retrouvez ma chronique du premier tome en cliquant sur la couverture ! ;)


Book Haul #18 - Septembre

4.10.17


Bonjour :)

Dans mon dernier book haul, je me demandais si je ne devenais pas raisonnable question achat livresque... Et bah finalement, non 😂 ! Enfin, tout dépend de quel côté on se place. Niveau quantité de livre, je ne suis pas vraiment raisonnable, mais niveau prix, je le suis (merci Emmaüs) ! A vous de voir... 😉

Ce que j'apprécie dans les brocantes, c'est que l'on peut trouver des livres qui nous intéressent mais que nous ne sommes pas pas sûrs d'aimer, et pour lesquels nous pourrions regretter d'avoir dépensé de l'argent, si nous les avions achetés neufs. Avec les livres d'occasion, nous ne perdons pas grand chose (c'est bien pratique !). C'est le cas pour ces quatre livres :


 

 
  • De l'eau pour les éléphants, de Sara Gruen
  • Lucrèce Borgia, de Victor Hugo
  • Promise, tome 1, de Ally Condie
  • Terrienne, de Jean-Claud Mourlevat

Mais parfois, les brocantes nous réservent de très bonnes surprises ! Quand on a assez de chance, on peut trouver des livres de notre wish-list :

 


  • L'étrange vie de Nobody Owens, de Neil Gaiman. Non mais regardez-moi cette couverture. Elle est magnifique ! 😍
  • Oliver Twist, de Charles Dickens. Maintenant que j'ai lu Un chant de Noël, j'ai bien envie de continuer ma découverte de l'auteur. :)
  • L'île au Trésor, de Robert Louis Stevenson. L' œuvre originale qui a inspiré les studios Walt Disney et rien que pour ça, j'ai envie de le lire.

C'est tout pour ce book haul (et c'est déjà pas mal ^^). Je vous laisse et on se retrouve la semaine prochaine pour une chronique. D'ici-là, passez une bonne fin de semaine ! :)

Bilan du mois #14 | Septembre

1.10.17


Bonjour bonjour ! ^^


Ça y est, le mois d'Octobre est arrivé ! Et il est venu avec les douces soirées sur le canapé avec le combo pyjama / chaussettes pilou / plaid / boisson chaude, ainsi que les jolies couleurs d'automne. Par contre, il faudrait que les températures baissent un petit peu. Il fait trop chaud à mon goût ^^. En attendant, voici mon bilan du mois de Septembre.

Pour commencer, j'ai terminé Raison et sentiments de Jane Austen. Malgré un style d'écriture que je n'ai pas l'habitude de lire et quelques longueurs, l'histoire est très riche. J'ai passé un agréable moment. Et pour les curieux, ma chronique est en ligne. :)


Je dois vous l'avouer, j'avais hâte de terminer ma lecture de Raison et sentiments pour pouvoir lire  le deuxième tome de Gardiens des Cités Perdues : Exil, de Shannon Messenger. Et comme pour le premier tome, je suis sous le charme ! L'univers est incroyable et les personnages sont terriblement attachants. Un gros coup de cœur !


Pour terminer ce mois de Septembre, j'ai officiellement commencé le Pumpkin Autumn Challenge (vous pouvez retrouver ma sélection de livre en suivant ce lien) avec Eleanor, de Holly Black. Le ton est donné dès les premières pages et... Brrrr ! Je vais avoir du mal à regarder des poupées en face, maintenant.



Bon dimanche à vous et joli mois d'Octobre ! 😘