Cinquante et un, de Jean-Louis Dufloux

11.4.18




Format ePub

Genres : Essai littéraire, Santé

Editions : Librinova

Date de parution : Février 2018

Prix : 9,99 €

Note : 





Synopsis

Double-Clic, père de famille parisien, est un homme épanoui dans sa vie privée et heureux dans son parcours d'entrepreneur. Mais le jour où il apprend qu'il est atteint de la maladie de Parkinson, tout bascule. Confronté à sa première grande épreuve personnelle, il analyse l'étonnante métamorphose imposée à son corps, à son esprit et à son cœur.
Dans cette fiction inspirée d'une histoire réelle, l'auteur nous invite avec humour et dérision, à découvrir au travers d'un blog enjoué, les aspects peu connus de cette pathologie chronique, une parmi tant d'autres. L'opportunité de s'interroger, plus largement, sur notre façon de vivre ou d'appréhender la maladie.


Mon avis

Cinquante et un est un livre numérique qui m'a été proposé et envoyé par les éditions Librinova et je les en remercie. Un de mes grands-parents était atteint de cette maladie ce qui fait que ce livre m'a tout de suite interpellée.

J'ai trouvé cet essai intéressant par rapport au sujet de la maladie. Il y a de nombreuses informations concernant l'apparition de la maladie, des symptômes, mais aussi des rapports avec l'entourage de la personne et de la société. Cela permet de dépasser les idées reçues que nous avons sur cette maladie. L'auteur nous fait part de détails sur la maladie, sur ses conséquences concernant le quotidien, l'entourage, les rendez-vous médicaux, le regard des autres... Plus on avance dans la lecture et plus on sent que les faits s'inspirent du vécu et cela se confirme à la fin du livre, lorsque l'auteur révèle qu'il est touché par cette maladie.

En ce qui concerne la narration en tant que telle, j'ai moins accroché. Dans cet essai, il est question de nombreux personnages, et nous passons d'un personnage à un autre, assez rapidement, selon les paragraphes ou les chapitres. J'ai donc eu quelques difficultés à m'y retrouver. Afin de rendre le récit plus léger, l'auteur joue avec les mots et ajoute de l'humour. Cela fait sourire par moment mais sans plus. Etant donné la brièveté du récit, les personnages sont rapidement présentés, sans beaucoup de détails. Quelques aspects de leur personnalité et émotions sont décrit•e•s mais cela est insuffisant pour s'attacher aux personnages. Mais je doute que ce soit l'un des objectifs de cet essai.

Pour terminer, je dirai que j'ai eu une sensation bizarre à la fin de ma lecture, sans savoir si je l'ai appréciée ou non. C'est une lecture intéressante que je vous conseille si vous souhaitez en apprendre plus sur la maladie de Parkinson, sans être submergés par des termes médicaux et autres explications scientifiques. Cependant, la narration ne m'a pas séduite, mon avis est donc mitigé.

Paranoïa - tome 2 : Miroir, de Melissa Bellevigne

8.4.18




389 pages

Genres : Fantastique, Jeunesse

Editions : Hachette Romans

Date de parution : 4 Octobre 2017

Prix : 17 €

Note : 





Synopsis

Qu'est-il arrivé à Judy et qui faut-il croire ? Où s'arrête l'hallucination et où commence la réalité ?

Qui est vraiment Judy Desforêt ? Une jeune femme assiégée par la paranoïa et des hallucinations telles qu'elle en a perdu la raison jusqu'à vouloir se tuer ? Est-elle victime d'un vaste complot ou bien une manipulatrice au discernement hors pair ?
Qu'est-ce qui a bien pu pousser Lisa, psychiatre renommée, à baisser sa garde face à cette patiente délirante ? Aurait-elle manqué d'objectivité et de professionnalisme ? Lisa n'a plus aucune certitude sur ses conclusions.
Apparaît subitement à Viryez un certain Alwyn Andrews. Il ressemble en tout point à l'ami imaginaire qu'a décrit Judy. Le jeune homme dit la connaître, être amoureux d'elle, vouloir la revoir. Mais de nombreux doutes planent à son sujet, faisant de lui un suspect idéal...


Mon avis

Miroir est la suite de la saga Paranoïa, que j'ai découverte il y a maintenant deux ans avec le premier tome qui mélangeait le rationnel et l'irrationnel. J'avais beaucoup apprécié cette lecture et j'en gardais un bon souvenir. A ce moment-là, aucune suite n'était annoncée mais la fin de ce premier tome étant ouverte, cela laissait libre court à notre imagination. Mais durant l'été 2017, Melissa Bellevigne a annoncé qu'il y aurait bien un deuxième et dernier tome et que celui-ci serait disponible à la fin de l'année 2017. Et quelques mois plus tard, il était dans ma PAL. ^^

Au début de ma lecture, j'ai eu quelques difficultés à me retrouver dans l'histoire, qui était assez déroutante. Comme pour toute saga livresque, je me suis basée sur les événements et sur mes croyances du premier tome mais dès les premiers chapitres de Miroir, nous retournons dans le passé et de nouveaux éléments sont révélés. A la fin du premier tome, je croyais à certaines choses, qui me semblaient réelles mais les premiers chapitres de Miroir ont tout remis en question. Je doutais de moi et de ce que j'avais cru être la vérité. Qu'est-ce qui était réel finalement ? J'ai eu l'impression d'être dans une nouvelle histoire différente de celle que j'ai pu lire mais qui comportait des similitudes. Je ne voyais pas où l'autrice voulait en venir et j'étais assez perdue... Puis je me suis rappelée que Melissa Bellevigne avait expliqué que ce deuxième tome serait en parallèle du premier, comme un reflet dans un miroir (d'où le nom de ce livre). Cela a facilité ma compréhension de l'histoire, la lecture est devenue plus facile et je n'ai eu aucun mal à plonger dans l'histoire.

Comme pour le premier tome, l'histoire est constituée d'une enquête policière (encore plus présente dans ce second tome) et d'une enquête psychologique. Ces deux enquêtes vont être étroitement liées et pendant l'avancée de ma lecture, j'essayais de faire ma propre enquête, afin de démêler le vrai du faux et d'essayer de faire la part des choses entre le réel et l'irréel. Petit à petit, les explications scientifiques et psychologiques font leur apparition et les questions et incompréhensions finissent par trouver leurs réponses. Tout devient plus clair et l'on comprend mieux les événements qui se sont déroulés dans le premier et le second tome. L'enquête est finalement résolue et puis il y a l'épilogue... qui pousse une nouvelle fois le lecteur à se torturer l'esprit... Qu'est-ce qui est réel et qu'est-ce qui ne l'est pas ?

En ce qui concerne les personnages, ils sont à la fois déroutants et attachants, notamment Alwyn que j'ai encore plus apprécié dans ce deuxième tome. Etant donné l'histoire de Judy, il était assez difficile de la cerner. C'est un personnage complexe que l'on peut comprendre aisément à certains moments et parfois, avoir l'impression que c'est une toute autre personne. Le personnage de Lisa prend un peu plus d'importance dans cette histoire. Son personnage est plus développé, elle dévoile beaucoup plus ses émotions et l'on en apprend plus sur elle.

Miroir est une lecture mystérieuse, déroutante mais addictive et passionnante. Une fois l'incompréhension du début passée, je n'ai eu aucune peine à rentrer dans l'histoire et je ne pouvais pas m'arrêter de lire ! L'autrice a une plume fluide et agréable, ce qui a facilité la lecture. Et il fallait bien ça, étant donné la complexité de l'histoire. J'ai bien aimé cette fin de saga et je dois avouer que je me pose encore des questions concernant la fin. Autant vous dire que cette lecture a eu de l'effet sur moi et que Melissa Bellevigne a bien travaillé son histoire. ^^

« Certains récits vous bousculent, vous ébranlent. Certaines histoires sèment le doute en vous. Elles vous emportent loin, très loin, aux confins de votre conscience, aux limites de vos rêves et de vos cauchemars. Vous les vivez, envers et contre vous, vous les savourez par moments, vous les détestez à d'autres. Elles ont le pouvoir de vous arracher rires et aussi bien que larmes. Elles vous recouvrent d'amour puis vous écrasent le cœur. Elles font de vous quelqu'un d'autre. Vous plongez dedans sans réfléchir, vous vous déconnectez de la réalité sans même vous en apercevoir, sans plus distinguer ce qui est réel de ce qui ne l'est pas. Le temps de quelques pages, c'est un délice auquel vous ne pouvez résister, qui vous fait oublier l'essence de votre propre existence. Ces pages-là vous laissent un goût d'inachevé lorsqu'elles ont toutes été tournées ; une amertume aussi frustrante qu'exquise, ce genre d'impression qui reste indéfinissable et que vous ne sauriez ni aimer ni haïr. »


Avez-vous lu cette saga ? Qu'en pensez-vous et que croyez-vous ?

Book Haul #24 - Mars

4.4.18


Hello ! :)

Après mon bilan du mois de Mars il y a quelques jours, je vous retrouve aujourd'hui pour vous montrer mes acquisitions livresques du mois de Mars. Et il s'avère que j'ai été plutôt sage ce mois-ci. 😇

Durant le mois de Mars je me suis mise en quête d'une librairie (il faut bien que je me ravitaille en livres ^^) et j'ai trouvé une maison de la presse avec une section librairie plutôt bien fournie. Je suis également allée m'inscrire à la bibliothèque. Et je suis repartie de ces deux endroits avec des BD sous le bras !

La première est Mickey et l'océan perdu de Denis-Pierre Filippi et Silvio Camboni, que j'avais repérée sur Instragram. Je l'ai feuilletée un petit peu et je trouve les illustrations vraiment belles. J'ai hâte d'en voir un peu plus ! La seconde BD est Le grand méchant renard de Benjamin Renner. Une BD humoristique qui me faisait de l’œil depuis un moment, surtout depuis la sortie du dessin animé. Je sens que je vais passer un très bon moment. ^^ La dernière BD est California Dreamin' de Pénélope Bagieu, que j'ai trouvée à la bibliothèque. J'avais bien aimé la saga Joséphine ainsi que La page blanche, que Pénélope Bagieu a écrit avec Boulet. Et j'ai bien envie de continuer dans ma découverte des livres de cette autrice/illustratrice.



A la bibliothèque j'ai également trouvé deux livres : Les petites reines de Clémentine Beauvais dont je n'ai entendu que du bien, et Je m'appelle Livre et je vais vous raconter mon histoire, de John Agard. Ce livre était dans ma wish-list depuis un moment et son contenu m'intriguait. Ce n'est pas tous les jours que l'on lit un livre parlant de l'histoire du livre (vous me suivez ?). Et pour finir, les éditions Librinova m'ont proposé de lire Cinquante et un, de Jean-Louis Dufloux. Un essai parlant de la maladie de Parkinson.

C'est tout pour ce book haul et cela promet de belles lectures ! J'espère qu'il en sera de même pour vous. Je vous souhaite une belle fin de semaine. :)

Bilan du mois #20 | Mars

1.4.18



Bonjour tout le monde :)

Lors de mon bilan du mois de Février, je vous laissais avec ma lecture en cours : Bridget Jones : Folle de lui, troisième tome de la saga Bridget Jones de Helen Fielding. J'ai passé un bon moment avec cette lecture malgré la présence de quelques longueurs. Pour plus de détails, ma chronique est ici.


Ma seconde lecture du mois de Mars fut Miroir, second et dernier tome de la saga Paranoïa de Melissa Bellivigne. Cette histoire fantastique est plutôt addictive et très intrigante. Elle sème le doute, nous pousse à la réflexion afin de démêler le réel de l'irréel... De quoi nous rendre fous ! J'ai adoré cette lecture et je vous en reparle très vite.


J'ai ensuite lu Cinquante et un, de Jean-Louis Dufloux, livre qui m'a gentiment été envoyé par les éditions Librinova et je les en remercie. Cinquante et un est le premier livre (et essai) de l'auteur, où il est question de la maladie de Parkinson. Lorsque l'on m'a proposé cette lecture, j'ai tout de suite été interpellée par le sujet, étant donné que l'un de mes grands-parents était atteint de cette maladie. Cette lecture m'a appris beaucoup de choses mais j'ai eu quelques difficultés avec la narration. Je vous en reparle bientôt.


Ma dernière lecture du mois de Mars est Je m'appelle Livre et je vais vous raconter mon histoire, de John Agard. Cela faisait un moment que ce livre était dans ma wish-list. Le fait que ce livre parle de l'histoire du livre m'intriguait et lorsque je l'ai aperçu dans la bibliothèque municipale, j'ai sauté sur l'occasion ! Ne comptant qu'une centaine de pages, je l'ai lu en peu de temps et c'était une lecture sympa.


Pour finir, ma lecture actuelle est Les petites reines de Clémentine Beauvais. J'en ai entendu beaucoup de bien depuis sa sortie. Je n'en suis qu'au quart de l'histoire mais pour l'instant, j'aime bien. ^^



Durant le mois de Mars, trois chroniques ont fait leur apparition sur le blog :

 

Le printemps est là (sur le calendrier en tout cas...) et nous sommes passés à l'heure d'été. Les beaux jours vont bientôt arriver et avec eux, les moments de lecture dans le jardin, à écouter les oiseaux chanter. 🎶🐦
Joyeux mois d'Avril à vous !

Bridget Jones - tome 3 : Folle de lui, de Helen Fielding

28.3.18




441 pages

Genres : Chick-lit, Contemporrain, Romance

Editions : Albin Michel

Année d'édition : 2014

Prix : 21,50 €

Note : 





Synopsis

Que faire lorsque votre toy boy fête ses 30 ans le soir où votre meilleure amie célèbre ses 60 ans ? Est-il moralement condamnable d'aller chez le coiffeur quand vos enfants ont attrapé des poux ? Est-ce mal de tricher sur son âge sur les sites de rencontre ?

Confrontée à ces graves problèmes, et à quelques autres non moins angoissants, Bridget relève courageusement le défi d'élever seule deux jeunes enfants, d'apprendre à maîtriser tweets et textos et, surtout, redécouvre sa sexualité à l'heure de - aïe ! le mot qui fâche - l'âge mur.


Mon avis

Nous avons tous plus ou moins entendu parler de l'histoire de Bridget Jones, une londonienne trentenaire et célibataire, qui raconte ses déboires amoureux dans son journal intime. Pour ma part, j'ai regardé les deux premiers films bien avant de lire les livres, que j'ai lu il y a quelques années, alors que le troisième venait tout juste d'être publié dans sa version originale. Les années ont passé et c'est au moment de la sortie au cinéma de Bridget Jones Baby que je me suis rappelée que je n'avais pas encore lu le troisième tome. Maintenant c'est chose faite (grâce à la brocante d'Emmaüs où j'ai pu trouver le livre ^^).

Folle de lui est dans la continuité des deux précédents tomes. Bien que mère élevant seule ses enfants, Bridget continue à tenir un journal intime où elle parle de son quotidien, de ses problèmes avec sa mère, ses soirées un peu trop alcoolisées avec ses amis et, surtout, de ses frasques amoureuses ! Même après plusieurs années, Bridget reste la même personne. Elle tente de se donner des objectifs, de travailler sérieusement, mais elle finit toujours par se perdre dans ses rêveries et ses idées vont partir dans tous les sens... Mais ça c'est normal, c'est Bridget ! Sauf que dans ce troisième tome, j'ai eu l'impression que Bridget partait beaucoup trop souvent dans ses rêveries et que les chapitres se ressemblaient. Cela a donné lieux à quelques répétitions voire des longueurs.

En ce qui concerne les personnages, nous retrouvons ceux que nous avons rencontrés durant les deux premiers tomes. Ils sont identiques et fidèles à eux-mêmes, sauf peut-être Daniel Cleaver que j'ai trouvé moins excentrique, comme s'il était l'ombre de lui-même... Dans ce troisième tome, nous faisons la connaissance des enfants de Bridget (je vais taire l'identité du père, mais vous devez bien avoir une idée de son identité ^^) : Billy et Mabel. Ils sont tout autant attendrissants et attachants que leur maman.

Folle de lui m'a permis de passer, une nouvelle fois, un bon moment en compagnie de Bridget même si cette lecture a duré quelques semaines en raison de quelques longueurs. Ses bêtises font sourire et les moments de complicité avec ses enfants sont touchants. Et la fin est plutôt émouvante. Bridget Jones ne fait pas partie de mes sagas favorites, mais c'est une lecture qui reste simple et agréable à lire, de temps en temps, entre deux romans dont l'univers est plus complexe.

Et vous ? Aimez-vous lire le quotidien de cette chère Bridget ? Ou préférez-vous les films ?

En ajoutant Folle de lui dans ma PAL sur Livraddict, je me suis rendue compte qu'il existe un quatrième tome : Bridget Jones Baby : Le journal, qui semble être proche du troisième film. L'avez-vous lu ? Qu'en avez-vous pensé ?

Multiversum - tome 2 : Memoria, de Leonardo Patrignani

21.3.18




313 pages

Genres : Fantastique, Jeunesse, Science-fiction

Editions : Gallimard Jeunesse

Année d'édition : 2014

Prix : 15 €

Note : 





Synopsis

Après la catastrophe qui s'est abattue sur la Terre, Jenny et Alex se trouvent plongés dans Memoria, une dimension mentale qui n'existe qu'à travers leurs propres souvenirs. Est-ce pour l'espoir d'être réunis dans une vie nouvelle ? Ou un cauchemar dont ils ne peuvent s'échapper ?


Mon avis

L'année dernière, après avoir fait du tri dans ma bibliothèque, je m'étais fixée l'objectif de terminer le plus possible de sagas en court, certaines étant en attente depuis trop longtemps, comme Multiversum de Leonardo Patrignani. Cette saga, je l'ai découverte à la fin de l'année 2013 avec le premier tome du même nom. J'avais plutôt bien aimé et j'avais lu le deuxième tome, Memoria, quelques mois plus tard. Le troisième et dernier tome s'est ajouté à ma PAL, mais il n'en est jamais sorti. Le temps a passé et mes souvenirs de ces deux premiers tomes aussi. Je me suis donc lancée dans une relecture des deux premiers tomes afin de rafraîchir ma mémoire. D'ailleurs, si vous voulez lire ma chronique du premier tome, elle est disponible ici.

Comme je vous l'ai dit précédemment, j'ai oublié une grande partie de l'histoire ainsi que certains détails. Cela concerne surtout Memoria et grâce à cette relecture, je comprends mieux pourquoi j'ai oublié tant de choses.
Dans ce second tome, j'ai trouvé que la narration était assez complexe. Il y a beaucoup de vocabulaire plus ou moins scientifique ainsi que des métaphores très présentes, notamment dans les passages (assez nombreux) expliquant des phénomènes spatio-temporel ou les univers parallèles. Certes, ces passages sont essentiels à la compréhension de l'histoire et de l'univers, mais les explications étaient parfois beaucoup trop longues. A plusieurs reprises, je me suis sentie perdue (ou noyée) par ces informations. Il me fallait les relire afin d'avoir les idées plus claires pour ensuite reprendre le fil de l'histoire.

En ce qui concerne les personnages, je n'ai pas trouvé de grandes différences avec le premier tome. Je ne parviens toujours pas à m'attacher aux personnages, notamment Jenny que je supporte de moins en moins. Même si elle a un côté lucide et terre à terre (ce qui peut être un point positif puisque Marco et Alex ont tendance à partir loin dans leurs résonnements et leurs explications scientifiques), j'ai pensé à plusieurs reprises que son personnage était de trop dans l'histoire. Tout comme la romance qui la lie à Alex. Celle-ci n'apporte absolument rien à l'intrigue.
Le seul qui sort du lot est Marco. Lui qui était au second plan dans le premier tome, est mis en avant dans cette suite, étant donné qu'il apporte beaucoup d'explications et d'éléments sur l'intrigue. Son personnage est plutôt bien développé et plus mature que les autres protagonistes. Je le trouve sympathique et son histoire est beaucoup plus intéressante.

Comme pour Multiversum, qui est le premier tome, mon avis est mitigé pour Memoria. Malgré un univers très riche, complexe et ayant du potentiel, la narration reste confuse. Et même s'il y a des défauts au niveau de la narration et des personnages, j'ai envie de découvrir comment la saga va prendre fin. (Je dois avouer que j'ai du mal à ne pas terminer une saga. ^^) Peu importe si les personnages meurent ou qu'ils ne parviennent pas à sauver le monde... La curiosité est beaucoup plus forte que l'attachement à l'histoire.



Dites-moi... Avez-vous également des difficultés à arrêter de lire une saga, malgré une lecture mitigée ?
(Histoire que je ne me sente pas seule ^^)

Harry Potter - tome 2 : Harry Potter et la Chambre des Secrets, de J.K. Rowling

14.3.18



261 pages

Genres : Beau livre, Fantasy, Jeunesse

Editions : Gallimard

Année d'édition : 2016

Prix : 39,90 €

Note : 






Synopsis

Lorsque Dobby, un elfe de maison, surgit à Privet Drive pour demander à Harry Potter de ne plus aller à Poudlard, le jeune sorcier soupçonne son ennemi juré Drago Malefoy d'être derrière tout cela. Mais de retour à l'école, un sinistre avertissement trouvé sur les murs fait écho aux prédictions de Dobby : de terribles événements sont sur le point de se reproduire !
En cette deuxième année à Poudlard, Harry va rencontrer d'extraordinaires créatures, trouver un journal intime ensorcelé et découvrir le passé trouble de Hagrid. Tout cela le conduira, avec Ron et Hermione, au cœur de la Chambre des Secrets...


Mon avis

Depuis que Harry Potter à l'école des sorciers, en version illustrée, est arrivé dans ma bibliothèque, j'ai eu l'envie de relire chaque année, un tome de la saga Harry Potter. En ce début d'année 2018, et à l'occasion du Cold Winter Challenge, j'ai pu lire Harry Potter et la Chambre des Secrets.


Comme pour le premier tome, j'ai adoré ma lecture. En commençant à lire les premières lignes, j'ai eu l'impression de retrouver ma maison. J'ai redécouvert les couloirs de Poudlard, la salle commune de Gryffondor et puis Le Terrier. Un endroit où l'on peut se sentir comme à la maison. D'ailleurs, j'ai beaucoup aimé la vision que Jim Kay a eu du Terrier. Ses illustrations sont pleines de vie et de détails. Impossible de ne pas être sous le charme.


A chaque nouvelle histoire, l'univers se trouve encore plus enrichi que ce soit par des lieux, des objets ou des personnages, parfois hauts en couleur comme Gilderoy Lockhart, Dobby ou Mimi Geignarde. Les jeunes sorciers rencontrés lors du premier tome grandissent et mûrissent petit à petit. L'amitié qui les unit se renforce, s'intensifie et je ne peux pas m'empêcher de me transformer en guimauve lorsqu'il s'agit de sentiments aussi forts, que ce soit de l'amitié ou de l'amour familial.


J'ai toujours eu des difficultés à trouver mes mots pour parler des histoires que j'aime, encore plus lorsque qu'il s'agit de Harry Potter. Mais je pense avoir dit l'essentiel. Et vous l'aurez compris, la saga Harry Potter est mon plus gros coup de cœur depuis plusieurs années, et elle le restera encore longtemps.

« No story lives unless someone wants to listen. The stories we love best do live in us forever. So whether you come back by page or by the big screen, Hogwarts will always be there to welcome you home. » - J.K. Rowling

Book Haul #23 - Février

7.3.18


Hello ! :)

Comme promis samedi dernier, je vous retrouve aujourd'hui pour vous montrer mes acquisitions livresques du mois de Février. Au programme de ce book haul, il y a du neuf, de l'occasion et de l'e-book. Oui oui, de l'e-book ! Cela faisait quelques années que j'hésitais à prendre une liseuse électronique. Le côté pratique et la capacité de stockage m'intéressaient beaucoup mais ayant tous mes livres sous la main, je ne voyais pas ce que je pouvais en faire... Jusqu'à ce que je trouve un nouveau travail... Sur une île. Ne pouvant apporter toute ma PAL (ou même tout le contenu de ma bibliothèque) avec moi (à mon grand regret 😭), je voulais tout de même apporter un nombre suffisant de livres pour plusieurs mois, sans que ça prenne trop de place dans la valise. L'occasion parfaite pour prendre une liseuse ! Et après avoir demandé votre avis sur Twitter, je me suis offert (Cadeau de moi à moi ! Comment me remercier ?!) la Tea Touch Lux 3.



Pour l'instant, je ne l'ai pas beaucoup utilisée mis à part pour ajouter quelques livres dessus (d'ailleurs, la liseuse contenait déjà une bonne dizaine de livres !) et lire des documents pour le travail. La prise en main est simple, le chargement est fluide et rapide. J'en suis ravie ! 😊

En parlant d'e-books, voici ceux qui ont rejoint ma PAL :


Comme je le disais précédemment, quelques e-books sont déjà téléchargés dans la liseuse au moment de l'achat. Peut-être qu'un jour je les lirai tous, mais pour l'instant, il n'y a que Demain les chats de Bernard Werber et le premier tome de la saga Agatha Raisin enquête : La quiche fatale, de M.C. Beaton qui ont rejoint ma PAL. Concernant le livre de Bernard Werber, j'en ai beaucoup entendu parler durant la lecture commune du club Moldus de Lecture et cela a attisé ma curiosité. Pour le premier tome de Agatha Raisin enquête, c'est Victoria du blog Un point c'est tout qui m'a donné envie avec sa chronique (que vous pouvez retrouver ici). Rien qu'en voyant son titre, il est facile de deviner que ce roman est inspiré d'Agatha Christie, et vue que je n'ai pas encore lu de livres de cette autrice, peut-être que ma curiosité sera titillée. A voir !

En fouillant dans la librairie virtuelle de la liseuse, j'ai également trouvé quelques livres de ma wish-list comme The sun is also a star de Nicola Yoon (j'ai adoré Everything, Everything, j'ai donc hâte de voir ce que l'autrice nous réserve avec cette nouvelle histoire !), Lux - tome 1 : Obsidienne de Jennifer L. Armentrout, Les Misérables de Victor Hugo, le troisième tome de la saga Sherlock Holmes : Les aventures de Sherlock Holmes de Arthur Conan Doyle et Orgueil et Préjugés de Jane Austen. (Apparemment, mon envie de retourner à Londres se fait également savoir par la lecture 😁)


J'ai profité d'être chez mes parents durant quelques semaines pour faire un peu tri dans mes affaires, notamment dans ma bibliothèque. Une vingtaine de livres est sortie de ma bibliothèque pour aller chez Emmaüs. J'en ai donc profité pour faire un petit tour dans les rayons (autant profiter de ma visite jusqu'au bout, non ? 😇). Quatre livres sont repartis avec moi : Dewey de Vicki Myron et Bret Witter, le deuxième tome de la saga Les malheurs de Sophie : Les petites filles modèles de La Comtesse de Ségur, le deuxième tome de la saga Maybe : Maybe not de Colleen Hoover (je n'ai plus qu'à trouver le premier tome maintenant !) et Le Passeur, premier tome de la saga éponyme de Lois Lowry.

   
Et pour terminer ce book haul, voici les livres neufs que je n'ai pas pu m'empêcher d'acheter car je souhaitais les emporter avec moi pour emménager dans ma nouvelle maison :


Tout d'abord, il y a Shades of Magic - tome 2 : Shades of Shadows de V.E. Schwab, livre tant attendu ! J'avais adoré le premier tome (qui est même un coup de cœur !) et j'attendais avec grande hâte le mois de Février avoir ce livre dans les mains. Et regardez-moi cette couverture ! Elle est magnifique ! 😍
Achat totalement compulsif : Harry Potter à l'école des sorciers de J.K. Rowling dans la sublime éditions des 20 ans de la saga, aux couleurs de la maison Poufsouffle ! Quand je l'ai aperçu, j'ai aussitôt été attirée, comme un aimant. Je ne regrette pas mon achat. Il est tellement beau et l'intérieur contient des pages sur la maison Poufsouffle. Contrairement aux autres livres, il ne m'a pas suivie dans mon déménagement, mais il m'attend sagement dans ma bibliothèque.
Le second livre qui m'a suivie dans mon déménagement est Gardiens des Cités Perdues - tome 4 : Les invisibles, de Shannon Messenger. Il me semblait évident d'avoir le quatrième tome avec moi, surtout si je fais une lecture commune avec Aurélie du blog Two girls and books (toujours partante ? ^^). Le deuxième tome de la saga Paranoïa de Melissa Bellevigne : Miroir m'a également accompagnée. J'ai lu le premier tome il y a pratiquement deux ans, j'espère donc ne pas avoir de difficultés pour lire la suite.


Ce book haul est maintenant terminé. On se retrouve bientôt pour une nouvelle chronique. En attendant, passez une belle fin de semaine ! :)

Bilan du mois #19 | Février

3.3.18



Bonjour bonjour ! 

Avant que le mois de Mars ne soit bien entamé, je me dépêche de vous partager mon bilan du mois de Février qui n'est pas aussi conséquent que je l'aurais souhaité. Ne travaillant pas durant le dernier mois, j'espérais avoir plus de temps à consacrer à la lecture. Mais entre l'arrivée d'un virus et la préparation de mon déménagement, la lecture n'était pas ma priorité. J'ai donc, durant le mois de Février, terminé une lecture commencée en Janvier, lu un livre et commencé un autre.

J'ai tout d'abord terminé ma lecture de Harry Potter et la Chambre des Secrets de J.K. Rowling, dans sa version illustrée par Jim Kay. Ce fut un bonheur de replonger dans cet univers tout en découvrant le magnifique travail de Jim Kay ! J'ai hâte de me plonger dans le troisième tome.


Pour continuer, je me suis enfin décidée à sortir Memoria de ma PAL. Il s'agit du deuxième tome de la saga Multiversum de Leonardo Patrignani. Comme pour le premier tome, j'ai souhaitais relire ce deuxième livre afin de me remémorer l'histoire correctement avant de lire la fin de la saga. Les souvenirs que j'en avais gardés étaient trop brouillons. Pour ce qui est de mon avis, il n'est pas si différent de ma première lecture : l'histoire est parfois trop complexe à suivre et un peu bâclée par moments. Je vous en reparlerai plus en détails lors de ma chronique.


Pour terminer le mois de Février, j'ai commencé le troisième tome de la saga Bridget Jones : Folle de lui, de Helen Fielding. Bridget n'a pas changée et il n'y a pas de grandes différences avec les deux premiers tomes (du moins au niveau de la trame de l'histoire), ce qui fait que ma lecture traîne un peu (je suis arrivée à la moitié du livre). Mais c'est toujours aussi agréable de retrouver Bridget.



Au cas où vous ne les auriez pas vues, j'ai publié trois chroniques en Février :



Je vous retrouve mercredi prochain pour un gros (oups !) book haul.
En attendant, je vous souhaite un beau mois de Mars et de chouettes lectures !

Source : Pinterest

Hantée - tome 2 : Un mal souterrain, de Maureen Johnson

21.2.18




335 pages

Genres : Fantastique, Thriller, Young adult

Editions : Michel Lafon

Année de parution : 2013

Prix : 15,95 €

Note : 





Synopsis

Les fantômes hantent Londres. Une équipe spéciale, les Ombres, constituée de membres ayant frôlé la mort, est chargée de les contrôler.
Aurora a échappé de justesse à l'Éventreur. Elle a été grièvement blessée. Mais les Ombres ont besoin d'elle : elle seule est capable, d'un simple toucher, d'exorciser les âmes errantes devenues maléfiques. Face à la nouvelle vague de meurtres qui agite la ville, elle est leur unique espoir.
A peine remise de ses blessures, la jeune fille se lance donc à la poursuite de ceux qui sèment le chaos avec l'aide de ses amis et de l'intrigant Stephen. Mais bientôt Aurora réalise qu'elle aussi est une cible. Car son don est une arme. Une arme convoitée... Une arme pour laquelle on est prêt à tuer.


Mon avis

Deuxième tome de la saga Hantée, Un mal souterrain était ma troisième lecture du Cold Winter Challenge. Ayant adoré lire le premier tome (Les Ombres de la ville), découvert en fin d'année dernière, j'avais hâte de connaître de la suite. Le Cold Winter Challenge était l'occasion parfaite pour la sortir de ma PAL.
Dans ce second tome, nous retrouvons Aurora, ou Rory, quelques semaines après les événements du premier tome, dont la fin n'est pas digne d'un cliffhanger mais elle laisse tout de même des questions sans réponses.

Tout comme dans Les Ombres de la ville, l'autrice a su installer une ambiance inquiétante et angoissante. Avec cette ambiance, il m'était impossible d'imaginer les rues de Londres sans une brume épaisse. Le suspens est toujours au rendez-vous, même s'il manquait, à mes yeux, la petite touche à la Jack l’Éventreur. J'aurais adoré retrouver cet élément dans ce second tome, mais cela n'aurait pas pu s'accorder avec la suite de l'histoire. Par contre, afin de rester dans l'esprit du premier tome, l'autrice continue de faire des liens entre son histoire et des moments historiques sur la ville de Londres. Et ça j'adore ! C'est à mes yeux, un des points forts de la saga.

Outre l'absence de la légende de Jack l’Éventreur, il y a également une autre différence entre les premier et second tomes et cela concerne les crimes. Ces derniers sont beaucoup moins sanglants que durant le début de l'histoire. Les meurtres restent sobres (on ne peut pas vraiment dire qu'un meurtre peut être sobre, mais bon... Vous voyez où je veux en venir) et il y a beaucoup moins de descriptions. Donc si les scènes un peu sanglantes vont ont gênés durant le premier tome, il n'y a aucun souci à se faire pour la suite.

Dans ma chronique du premier tome (que vous pouvez retrouver ici), j'évoquais la présence d'une romance. Celle-ci figure toujours dans l'histoire mais elle n'empiète pas sur l'enquête. Elle reste toujours au deuxième, voire au troisième plan. Autant vous dire qu'elle n'est pas importante.

Concernant les personnages, j'étais ravie de les retrouver ! Une nouvelle amitié est née et un lien très fort les unis désormais. On en apprend toujours un peu plus sur eux, leur histoire et leur passé, notamment sur les membres des Ombres. Ils deviennent encore plus attachants.

Maureen Johnson m'a permis, une nouvelle fois, de passer un très bon moment dans les rues de Londres à chasser les fantômes. J'ai enquêté, frissonné et je me suis inquiétée pour les personnages principaux. Un mal souterrain est une très bonne suite et j'ai hâte de pouvoir lire le troisième et dernier tome, qui sera en anglais faute de ne pas l'avoir trouvé en français.


Avez-vous déjà lu cette saga ? Ou aimeriez-vous la découvrir ?

Retrouvez ma chronique du premier tome en cliquant sur la couverture !


Joyeux Noël, Merry Christmas, de Mary Higgins Clark

14.2.18




251 pages

Genre : Policier

Editions : Livre de Poche

Année de parution : 1998

Prix : 5,03 €

Note : 





Synopsis

Après huit ans passé à la présidence des Etats-Unis, Henry Parker Britland coule des jours heureux auprès de Sandra, dite « Sunday », son épouse, jeune et brillante femme politique.
Mais on n'est pas impunément le couple le plus en vue des médias. Lorsque Tommy, le plus vieil ami d'Henry, est accusé d'avoir assasiné sa maîtresse, lrosque Sunday est enlevée par un réseau terroriste, Henry comprend qu'il lui faut se battre pour défendre son bonheur...


Mon avis

Parmi les menus de l'édition 2017 - 2018 du Cold Winter Challenge, celui de Stalactites ensanglantées nous demandait de lire un polar ou un thriller se passant dans le froid. Ayant un certain nombres de livres de Mary Higgins Clark dans ma bibliothèque, j'étais sûre de trouver le livre qui allait répondre à ces critères. C'est ainsi que j'ai choisi Joyeux Noël, Merry Christmas qui, rien qu'à son titre, confirmait mon choix. Malheureusement, ce titre était trop prometteur...

Joyeux Noël, Merry Christmas est constitué de trois histoires où le lecteur suit deux personnages : Henry Parker Britland, ancien président des Etats-Unis et « Sunday », sa femme. Ces trois histoires se suivent dans le temps mais elles n'ont aucun lien entre elles.

J'ai d'abord été étonnée de voir que ce livre ne comportait pas une mais trois histoires, et encore plus lorsque je me suis aperçue que la première ne se déroulait pas durant la période des fêtes de fin d'année. Tout comme la deuxième, d'ailleurs... Seulement la dernière histoire se passe durant les fêtes de fin d'année mais contrairement aux deux premières, il n'y a pas vraiment d'enquête, ni de suspens. Certes, il y a un événement qui pourrait laisser penser à ce qu'il y ait une enquête mais les faits se déroulent rapidement et le problème est résolu en quelques pages. Je pense que cette histoire a été écrite dans l'optique d'apporter une fin heureuse, du baume au cœur, tel un conte de Noël.

Les trois histoires sont courtes, les personnages sont donc peu développés, même si certains sont présents dans les trois récits. L'autrice nous apporte des informations qui permettent au lecteur d'en apprendre un peu plus sur les personnages, mais il n'y a pas assez d'éléments ni de matière qui permettent de les apprécier et de s'y attacher.

Je ne vais pas vous cacher que j'ai passé un bon moment avec cette lecture, mais elle ne m'a pas transportée. Les deux premières enquêtes sont intéressantes et prenantes mais je m'attendais à ce qu'il y ait un élément qui me rappelle que l'histoire se passe durant les fêtes de Noël. La dernière histoire a répondu à ce critère mais j'ai trouvé le récit assez plat. Par conséquent, mon avis est mitigé.


Si vous cherchez un livre proposant une enquête policière sur fond de fêtes de fin d'année, ne vous fiez pas au titre du livre. Vous pourriez êtres surpris•es. 😉

Book Haul #22 - Janvier

7.2.18


Bonjour tout le monde :)

Comme promis dimanche dernier, on se retrouve aujourd'hui avec le book haul du mois de Janvier qui est assez conséquent puisque treize livres ont rejoint les étagères de ma bibliothèque. La faute à Emmaüs et un petit craquage en librairie. 😇


  • Les fiancées du Pacifique, de Jojo Moyes. J'avais beaucoup aimé Avant toi et Après toi, alors j'ai bien envie de découvrir d'autres livres de l'auteure,
  • Bridget Jones, tome 3 : Folle de lui, de Helen Fielding. La fin des aventures de cette chère Bridget. Comment résister à cette héroïne attachante ?
  • Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates, de Mary Ann Shaffer et Annie Barrows.

  • La Reine des lectrices, de Alan Bennett,
  • Et je danse aussi, de Anne-Laure Bondoux et Jean-Claude Mourlevat. L'écriture d'Anne-Laure Bondoux m'avait transportée lors de ma lecture de Tant que nous sommes vivants. J'espère qu'il en sera autant pour cette lecture.
  • La Mécanique du Cœur, de Mathias Malzieu.

  • Le Trône de Fer, l'intégrale 1, de George R.R. Martin. Adorant la série TV, j'ai l'espoir, qu'un jour, je lirai les livres. Il va me falloir du courage car c'est un sacré pavé !
  • Le chagrin du roi mort, de Jean-Claude Mourlevat. Je n'ai pas le souvenir d'en avoir entendu parler mais la couverture m'a tapé dans l’œil.
  • Oksa Pollock, tome 1 : L'inespérée, d'Anne Plichota et Cendrine Wolf. Cette saga m'a été conseillée par une amie qui l'avait lue étant ado. Elle avait adoré.
  • Les mondes d'Ewilan, tome 2 : L'oeil d'Otolep, de Pierre Bottero. Je n'ai toujours pas lu la première trilogie, mais un livre de Pierre Bottero, ça ne se refuse pas, si ? ^^

Même si je suis sortie d'Emmaüs avec une certaine quantité de livres, je n'ai pas pu m'empêcher de passer une commande sur internet et d'aller dans une librairie.

  • Shades of London, tome 3 : The Shadow Cabinet, de Maureen Johnson. Ce livre est le dernier tome de la saga Hantée. Etant donné que ce tome n'est plus édité en France, je me suis tournée vers la version originale. J'ai hâte de connaître la fin de l'histoire !
  • Forbidden, de Tabitha Suzuma. Je me souviens que Justine de Fairy Neverland en parlait de façon très positive. Cela a suffi pour me convaincre. 
  • La Passe-Miroir, tome 1 : Les Fiancés de l'Hiver, de Christelle Dabos. J'entends beaucoup de bien cette saga mais je n'arrivais pas à me décider et à prendre le premier tome. C'est en voyant un des fanart de Miss  Holly que je me suis décidée.


Et vous ? Vous avez craqué pour beaucoup de livres durant le mois de Janvier ? :)

Bilan du mois #18 | Janvier

4.2.18



Bonjour bonjour ! 

Avec un peu de retard par rapport à d'habitude, je vous retrouve aujourd'hui pour mon bilan du mois de Janvier. Un bilan qui sera très court car le mois de Janvier a été très pauvre en lecture. Entre la fin de mon contrat de travail, mon déménagement et ma recherche d'emploi, j'ai eu très peu de temps à consacrer à la lecture...

Durant ce mois de Janvier, je n'ai lu qu'un seul livre et il s'agit du deuxième tome de la saga Hantée de Maureen Johnson : Un mal souterrain. J'avais découvert le premier tome à l'occasion du Pumpkin Autumn Challenge. J'avais adoré ce thriller londonien et c'était avec grand plaisir que j'ai ajouté ce second tome dans ma PAL du Cold Winter Challenge. Encore une fois, j'ai passé un agréable moment même s'il manquait, à mes yeux, une petite touche à la Jack l'Eventreur, comme dans le premier tome.


Pour terminer le mois de Janvier et par la même occasion, le Cold Winter Challenge, je me suis tournée vers Harry Potter et la Chambre des Secrets de J.K. Rowling, dans la version illustrée par Jim Kay. Et même si j'ai plutôt bien avancé dans ma lecture durant ces derniers jours, je n'ai pu la terminer à temps pour la fin du Cold Winter Challenge, qui n'est donc pas validé. Tant pis, il faut bien une première à tout ^^. Malgré cela, j'ai passé un très bon moment avec mes lectures hivernales. 🙂


En ce qui concerne les articles publiés sur le blog, je n'ai pu en publier beaucoup mis à part ma chronique du troisième tome de la saga Gardiens des Cités Perdues de Shannon Messenger. Si tu ne l'as pas encore lue, elle est disponible ici !


On se retrouve mercredi prochain pour un book haul.
En attendant, passez un bon dimanche ! 💖