Aristote et Dante découvrent les secrets de l'univers, de Benjamin Alire Sáenz

31.8.16




359 pages

Genres : Contemporain, Jeunesse

Editions : Pocket Jeunesse

Date de parution : 18 juin 2015

Prix : 17,90 €

Note : 





Synopsis

Ari, quinze ans, est une adolescent en colère, silencieux, dont le frère est en prison. Dante, lui, est un garçon expansif, drôle, sûr de lui. Ils n'ont a priori rien en commun. Pourtant ils nouent une profonde amitié, une de ces relations qui changent la vie à jamais...
C'est donc l'un avec l'autre, et l'un pour l'autre, que les deux garçons vont partir en quête de leur identité et découvrir les secrets de l'univers.


Mon avis

Depuis sa parution en France l'année dernière, je n'ai fait qu'entendre ou lire de très bons avis sur ce livre. J'ai donc été tout de suite emballée, mais à force, je sentais que je mettais la barre trop haute. J'ai alors attendu plusieurs mois avant de me procurer ce livre et de le lire. Finalement, je me suis décidée à le lire durant cet été, et ce n'était pas une mauvaise idée. Tout d'abord parce que l'histoire se passe principalement durant les vacances d'été - c'était donc le moment idéal - mais je pense également, que si j'avais lu Aristote et Dante découvrent les secrets de l'univers suite à sortie, j'aurais été déçue.

Dans Aristote et Dante découvrent les secrets de l'univers, nous rencontrons deux garçons âgés de quinze ans. Ils sont plutôt solitaires et ne se sentent pas à leur place sur cette planète, notamment Ari. Celui-ci n'a pas d'amis et il semble souffrir de l'absence de son frère, qui est en prison. Il aimerait en discuter avec sa famille, mais personne ne souhaite parler de ce grand frère absent.

Un jour, au grand étonnement de sa mère, Ari décide de se rendre à la piscine, où il va faire la rencontre de Dante. Cette rencontre va amorcer beaucoup de choses dans la vie de ces deux adolescents. Ils vont devenir meilleurs amis et vont être amenés à se poser, ensemble, des questions existentielles que toute personne peut se poser durant l'adolescence.

Les personnages sont sympathiques et attachants. Le récit est profond et ne peut qu'émouvoir. Mais attention, il ne s'agit pas là d'un roman qui nous amène à réfléchir sur des sujets faisant référence à l'univers (j'avoue que je me suis posé la question au départ ^^). Dans ce livre, le lecteur prend connaissance de la vie, qui n'est pas toujours très rose, d'un adolescent de quinze ans qui se cherche, qui se pose beaucoup de questions concernant sa famille et lui-même, mais aussi le monde dans lequel il vit. J'ai donc eu l'impression d'avoir eu le journal intime d'Ari entre les mains.

La lecture est agréable et rapide en raison des chapitres qui sont, pour la plupart du temps, courts et composés de nombreux dialogues et d'échanges de lettres.

Aristote et Dante découvrent les secrets de l'univers était une belle lecture. Mais comme je l'ai dit au début de ma chronique, je pense avoir mis la barre un peu trop haute en raison de ces nombreux avis positifs. Durant ma lecture, je m'attendais à ce qu'il y ait un élément, un passage qui me donne des papillons dans le ventre ou qui me prenne par surprise. Alors, en effet, il y a un élément surprise dans ce livre, mais je m'y attendais, alors pour l'effet de surprise c'est raté. Mais, je ne suis pas pour autant déçue ! :)

Parfois, je voudrais avoir un rythme de lecture plus important afin de ne pas être en retard par rapport aux parutions. Mais finalement, je me dis que ce retard peut avoir du bon. Cela permet d'éviter une certaine pression médiatique et de ne pas mettre la barre trop haute et donc, de prendre plus facilement du recul. Il va falloir que je garde ça dans un coin de ma tête ^^.


Aristote et Dante découvrent les secrets de l'univers est une lecture avec laquelle on ne peut passer qu'un très bon moment. Et vous ? Qu'avez-vous pensé de cette lecture ?

Tant que nous sommes vivants, d'Anne-Laure Bondoux

24.8.16




298 pages

Genres : Conte, Jeunesse

Editions : Gallimard Jeunesse

Date de parution : Septembre 2014

Prix : 15 €

Note : 





Synopsis

Bo et Hama travaillent dans la même usine. Elle est ouvrière de jour, lui, forgeron la nuit. Dès le premier regard, ils tombent follement amoureux. Un matin, une catastrophe survient et ils doivent fuir la ville dévastée. Commence alors pour eux une fabuleux périple à travers des territoires inconnus...
Mais quand l'ombre a pris la place de la lumière, l'amour suffit-il à nous garder vivants ?


Mon avis

Je dois la découverte d'Anne-Laure Bondoux à Margaud Liseuse, qui a présenté l'auteure dans l'une de ses vidéos. Et quelques semaines plus tard, elle partage son avis concernant Tant que nous sommes vivants. Je suis tout de suite convaincue. Tant que nous sommes vivants a donc fait irruption dans ma PAL, quelques mois plus tard, suite à ma visite au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse à Montreuil.

Si je n'ai pas beaucoup attendu pour acheter ce livre, j'ai mis un peu de temps pour me décider à le lire. En fait, je n'osais pas le sortir de ma bibliothèque de peur d'être déçue. Mais après ma lecture, je me suis demandée pourquoi je ne l'avais pas lu plus tôt ?! Car oui, j'ai énormément adoré cette lecture, qui est un coup de cœur !

Dans cette histoire, qui se déroule dans une ancienne ou future époque, nous pouvons distinguer deux grandes parties. Dans la première partie, Bo et Hama sont les personnages principaux. Ils vivent dans un pays désolé où la pauvreté et la guerre semblent régner - ce qui a fait que je m'imaginais un décors en noir et blanc. Hama travaille durant la nuit, et Bo travaille le jour. C'est durant la relève qu'ils se croisent pour la première fois. Et c'est le coup de foudre.

« Quand ils furent face à face, le vacarme sembla s'atténuer, comme si la neige avait soudain recouvert les fours, les ponts roulants, les poches à coulées, les extrudeuses. Plus personne ne poinçonnait, plus personne n'ajustait ni ne soudait ; nous avions du coton dans les oreilles.
Sous nos yeux, leurs mains se frôlèrent.
Un sourit d'enfant illumina le visage de Hama, et un frisson secoua la grande carcasse de Bo. Nous aurions juré assister à des retrouvailles.
»

N'ayant pas les mêmes horaires de travail, Bo et Hama ne peuvent se voir que les dimanches, mais ils sont heureux. Cependant, un événement va venir bouleverser leur vie à tout jamais. La ville où ils vivent devient plus sombre. Leur vie devient difficile et plus personne ne va croire en eux et en leur amour. Alors afin d'avoir un avenir meilleur, Bo et Hama vont fuir et voyager dans tout le pays.

Dans la seconde partie, nous rencontrons Tsell, dont je ne vais pas révéler l'identité afin de ne pas spoiler. Avec l'arrivée de Tsell, l'histoire s'accélère. De plus, le lecteur va peu à peu quitter les personnages de Bo et Hama. Si j'ai trouvé que la séparation s'est faite un peu trop rapidement (j'aurais tellement aimé continuer à suivre Bo et Hama) j'ai eu le sentiment que ces deux personnages étaient toujours présents. En fin de compte, ils ne m'ont jamais quittée.

Je me suis attachée à ces personnages qui m'ont énormément touchée, de part les sentiments qu'ils ressentent mais aussi leur vécu. Ce sont des âmes un peu abîmées, cabossées par la vie... Mais l'amour les rend beaucoup plus forts. Et ça c'est juste magnifique.

Cette histoire est une pure merveille. Une perle. Une pépite. J'ai été émerveillée par ce conte philosophique qui est rempli de poésie et qui a su faire apparaître des papillons dans le creux de mon ventre, ainsi que des larmes aux coins de mes yeux. L'auteure a une magnifique plume. Il est aisé de se laisser bercer par ses mots.

Refermer le livre a été un peu difficile... Je n'étais pas prête à quitter Bo, Hama et Tesll !


Je ne trouve pas d'autres mots pour exprimer ce que m'a fait ressentir ce livre, mais si vous ne l'avez pas encore lu, lancez-vous !

_________________________________

Je n'ai pas l'habitude de noter des citations lorsque je lis, mais ici, je me suis sentie obligée d'en noter quelques-unes tellement ce livre m'a émue.

« Nous aussi, on va tomber, reprit-il. On aura des bosses et des bleus. Mais on trouvera le bon équilibre. Je crois que l'on peut aimer sans les mains, Hama. »
« Il faut toujours perdre une part de soi pour que la vie continue. »
« Laisse tout ça derrière toi, Tsell. Si tu emportes ton chagrin, il t'empêchera d'avancer. »

Tag - Book Fangirling Award

17.8.16


Bonjour tout le monde :) !

Pas de chronique pour aujourd'hui, mais un nouveau tag ! Pour celui-ci j'ai été nominée par Aurélie et Laure de Two girls and books (ça devient une habitude, lol). Merci à elles pour la nomination :).

Les principes du tag Book Fangirling Award sont les suivants :
  • Répondre à cet award par un article 
  • Répondre aux questions de la personne qui nous a nominé(e)
  • Nominer à notre tour entre 5 et 10 blogueurs
  • Poser 5 questions à ces blogueurs


1. Quel est ton personnage préféré (toutes lectures confondues) ?

C'est pas cool comme question ça... Je ne sais jamais faire de choix, et c'est encore plus difficile pour cette question lol. Je pense que je choisirais un personnage de l'univers Harry Potter, mais il reste à savoir qui est l'élu ? Peut-être Harry, Ron, Sirius ou Rogue. J'hésite ^^.


2. Quel livre voudrais-tu voir adapté au cinéma ?

Mmmmh pourquoi pas Les yeux du dragon de Stephen King ? Je pense que l'univers sombre de ce conte pourrait avoir un joli rendu au cinéma. :)




3. Quel est le livre que tu as le plus détesté ?

Alors sans aucune hésitation, je répondrai L'Assommoir, d'Emile Zola. C'était l'une de mes lectures imposées pour mon cours de Français, en seconde. Après avoir lu quelques chapitres, j'ai été dans l'obligation d'abandonner. Je n'arrivais pas à accrocher au style d'écriture de l'auteur et je trouvais l'histoire très très lente.



4. Collectionnes-tu d'autres objets que des livres ?

Pour celles et ceux qui me suivent sur Instagram, vous n'êtes pas sans savoir que je suis folle des Funko Pop. J'en ai quelques-unes des séries Disney, mais celles que j'affectionne le plus sont de la série Harry Potter, et je compte bien avoir la collection complète ^^.
Pour les petits curieux, voici des photos des photos de ma collection :





Et puis, en tant que Potterhead, je ne peux pas passer à côté de la collection de goodies. Mis à part les Funko Pop Harry Potter, je collectionne les baguettes magiques, les colliers, les bagues, les écharpes... ^^


5. Si tu devais jeter tous tes livres sauf un, lequel garderais-tu ?

Quand je devrais jeter tous mes livres sauf un, les poules auront des dents !!...
Mais puisqu'il faut choisir, je pense que je garderais Page To Screen de Bob McCabe. Une énorme brique de plus 500 pages évoquant les huit films Harry Potter. Il comporte des documents rares, des photos, des dessins de production et l'historique de chaque tournage. Une bible qui est désormais introuvable, sauf si vous êtes prêts à y laisser votre rate, un rein et un bras.



Pour une fois, je ne tague personne, mais si l'envie vous prend de reprendre ce tag, voici mes questions :) :

1 - Combien de coup de cœur as-tu eu depuis le début de l'année ?
2 - As-tu un book boyfriend ? (Ou même plusieurs ^^...)
3 - Quelle est la liste qui compte le plus de livres ? Tes livres lus ? Ta PAL ? Ou ta wish-list ?
4 - Quel personnage détestes-tu le plus, parmi toutes tes lectures ?
5 - Quel est ton genre de prédilection ?


Passez une belle journée :)

Boomerang, de Tatiana de Rosnay

10.8.16




376 pages

Genres : Contemporain, Policier

Editions : Le Livre de Poche

Année d'édition : 2015

Prix : 7,10 €

Note : 






Synopsis

Sa sœur était sur le point de lui révéler un secret... et c'est l'accident. Elle est grièvement blessée. Seul, l'angoisse au ventre, alors qu'il attend qu'elle sorte du bloc opératoire, Antoine fait le bilan de son existence : sa femme l'a quitté, ses ados lui échappent, son métier l'ennuie et son vieux père le tyrannise. Comment en est-il arrivé là ? Et surtout, quelle terrible confidence sa cadette s'apprêtait-elle à lui faire ?


Mon avis

J'ai découvert  la plume de Tatiana de Rosnay il y a peu de temps, par le biais de son roman Elle s'appelait Sarah. Ayant tout de suite apprécié le style d'écriture de l'auteure, j'ai souhaité lire ses autres romans. Boomerang est le deuxième roman de Tatiana de Rosnay que je lis.

Dans Boomerang, nous rencontrons Antoine, la quarantaine, divorcé et père de trois enfants. Son quotidien lui paraît fade et ennuyeux depuis qu'il est divorcé et que son travail d'architecte l'ennuie.
Sa petite sœur va avoir 40 ans. Antoine lui organise une surprise : un week-end sur l'île de Noirmoutier, destination de leurs vacances d'été en famille, lorsqu'ils étaient enfants. Les dernières vacances remontent à l'été 1973. Il y a 34 ans... Pourquoi n'y sont-ils jamais retournés ?

Si vous avez lu quelques livres de Tatiana de Rosnay, vous n'êtes pas sans savoir que l'auteure nous offre, dans ses romans, des intrigues basées sur des secrets de famille. Et Boomerang n'y a pas échappé ! L'intrigue capte donc facilement la curiosité du lecteur, et c'est d'autant plus facile grâce à l'écriture fluide de l'auteure. Cependant, j'ai trouvé que l'intrigue mettait du temps à s'installer. L'histoire m'est donc apparue assez lente au départ. Concernant les personnages, ils paraissent réels. On suit leur quotidien, leurs états d'âme. Je les ai trouvés sympathiques mais ce n'est pas pour autant que je me suis attachée à eux.

Boomerang était une lecture agréable mais pourtant, je reste un peu sur ma faim en ce qui concerne le dénouement. Je pense que la raison est le fait d'avoir vu le film avant de lire le livre. Malgré les nombreuses différences entre le livre et l'adaptation cinématographique, l'intrigue était la même. Je n'ai donc pas été surprise pour le dénouement final mais je m'attendais à ce qu'il y ait un plus dans le livre, comme un approfondissement ou des détails sur le dénouement... Finalement, c'est le film qui a apporté les éléments que je souhaitais. Dorénavant, il va falloir que je fasse attention à lire le livre avant de regarder le film afin de ne pas rencontrer des petites déceptions comme celle-ci ;).


Et vous ? Avez-vous déjà lu Boomerang, ou un autre livre de l'auteure ?

Book Haul #7 - Juillet

3.8.16


Bonjour ツ

Durant le mois de Juin, j'ai été plutôt sage concernant mes acquisitions livresques, mais au début du mois de Juillet, je me suis rendue à la brocante d'Emmaüs. Et comme par hasard, j'ai craqué xD.

Lorsque je me rends dans cette brocante, je suis sûre de pouvoir trouver des livres classiques. Il y a tellement de choix ! Cette fois-ci, je suis repartie avec Les trois Mousquetaires d'Alexandre Dumas. C'est une belle brique, mais j'ai entendu beaucoup de bien concernant ce classique.

J'ai également trouvé : Ma vie pour la tienne de Jodi Picoult, Survivre avec les loups de Misha Defonseca, L'histoire de Pi de Yann Martel, Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire de Jonas Jonasson, ainsi que Le choix d'aimer, qui est le troisième tome de la saga Entre chiens et loups de Malorie Blackman.


Il y a deux semaines, j'ai passé une journée à la mer en famille. Lors d'une balade, petit détour dans une librairie (oups ^^). Résultat, deux livres se sont ajoutés à ma PAL : Et soudain tout change et Ça peut pas rater de Gilles Legardinier. Les livres de cet auteur sont des valeurs sûres !


Au début du mois de Juillet, les éditions Librinova m'ont gentiment proposé de lire Loin de Berkley Hall de Coralie Khong-Pacaud, publié au début du mois, afin de recueillir mon avis. Et c'est avec plaisir que j'ai accepté. Merci à eux !



J'espère que vous passez un bel été ! Bonnes lectures :).

C'est Lundi, que lisez-vous ? #6

1.8.16


Ce rendez-vous a été initié par le blog La bibliothèque Malounienne qui s'est inspiré de It's Monday, What are you reading ? du blog One Person’s Journey Through a World of Books. La relève a été prise par Galleane, et le récapitulatif des liens se fait sur son blog.



La semaine dernière j'ai été émerveillée par Tant que nous sommes vivants, d'Anne-Laure Bondoux. Cette histoire peut être considérée comme un conte philosophique, magnifique et rempli de poésie. J'ai rencontré des personnages attachants et qui m'ont émue. J'ai hâte d'écrire ma chronique :)





Pour ma lecture en cours, j'ai finalement choisi Le temps des secrets de Marcel Pagnol. Mais pour l'instant j'avoue avoir un peu de difficulté à me plonger dans ce troisième tome. Je crois que ma tête est encore dans l'univers de Tant que nous sommes vivants...




Et ma prochaine lecture ? Ce sera, sans aucun doute, Aristote et Dante découvrent les secrets de l'univers de Benjamin Alire Saenz. ^^



Je vous souhaite un bon Lundi ainsi que de bonnes lectures :)